Les habitants de Maori vénèrent la tradition du tatouage depuis des siècles. Cet art maori est intégré dans la culture du pays et est pratiqué à ce jour. L'identité culturelle de la Nouvelle-Zélande actuelle est fortement influencée par la tradition et l'influence des Maoris. Les Maoris sont arrivés en Nouvelle-Zélande vers les années 1200 en provenance de Polynésien. Le peuple Maori est formé par les différentes tribus et sous-tribus qui ont migré. Ils peuvent avoir des différences mineures, mais la pratique, l'art, la danse et la narration de toutes les tribus sont des événements communs. Leur langue est leur fierté, ils la portent avec eux sous forme d'art corporel comme le tatouage. Seules quelques personnes comprennent cette langue en dehors des tribus autochtones, les tatouages Maori.

Qu’est-ce que le tatouage Maori ?

Le tatouage maorie est appelé le Ta Moko. C'est principalement la pratique de prendre soin de la peau plutôt que de l'aiguiller, ce qui se fait lors du tatouage. Les Maoris placent ces marques sur le visage et sur les autres parties du corps. Les marquages ​​Maori sont réalisés à l'aide d'un outil spécifique appelé UHI, contrairement aux tatouages ​​sculptés à l'aide d'aiguilles.

Ta Moko est le symbole de la culture Maorie. Cela montre un engagement et une fierté envers la culture Maorie. Les hommes des tribus obtiennent ces sculptures placées sur leurs visages, leurs fesses, leurs cuisses et leurs bras. Les femmes le portent sur leurs lèvres et leur menton.

Le tatoueur est appelé le tohunga, un expert dans la création du ta moko. Le rituel de ta moko est considéré comme sacré dans la culture Maori et est connu sous le nom de tapu. Chaque modèle est unique et traduit l’intérieur de l’utilisateur sur la peau pour que tout le monde puisse le voir. Il indique également la généalogie du porteur, son statut, ses réalisations et sa tribu spécifique.

Ta Moko a une signification culturelle profonde

Il faut noter que ce n'est pas le cas du Kiri. Il est nécessaire de comprendre la signification de ces deux conceptions.maori-tatouages. Quelle est la différence? Kiri tuhi est également une forme d'art vénérée basée sur la tradition maorie de ta moko. Mais, il y a la grande différence d'identité qui sépare ta Moko de Kirituhi. Cette forme d'art est sculptée par un expert en tatouage non maori et portée par des non-Maoris.

En bref, si le tatouage n'est pas sculpté par un Maori ou s'il est gravé sur le corps d'un non-Maori, alors c'est le kirituhi. C’est une forme d'art très appréciée, qui est un moyen de partager la vraie culture Maorie avec le reste du monde.

Qu'est-ce que Ta Moko signifie pour les gens?

Le mot Moko lui-même peut être traduit par "blueprint". Dans ce cas, il s'agit de l'empreinte de la culture et du whakapapa. Les contes élaborés entourent cette tradition et sont considérés comme la vérité sacrée du peuple maori.

L'art maori a inspiré de nombreux designs de tatouages ​​dans le monde entier. Les films et les animations étant influencés par la culture Maorie. Plusieurs tatoueurs proposent l’offre originale. Votre tatouage semblera exactement semblable au Moko, mais pour les experts en tatouage, il est nécessaire de comprendre que ce qui fait de ce Moko l'élément de la culture et de la tradition en fait un véritable moko.